Archives du mot-clé plantation

J+267-271 / L’ami americain

Nous entrons dans le hall du terminal de bus, regard d’ensemble, mon oeil s’arrête sur une silhouette connue. Éric, l’américain de Seattle assis attendant sagement le départ du bus. Il n’a pas changé, si ce n’ est qu’il a perdu un peu de ses coups de soleil et retrouvé son teint d’aspirine. Comme nous il part pour le Nicaragua, il ne sait pas exactement ou et après discussion dans le bus, il est bien tenté lui aussi par un passage par Isla Ometepe et son lac qui est le plus grand Amérique centrale. Un passage de frontière plus loin, nous descendons dans une ville faisant face à l’île et ses deux majestueux volcans. Avant de nous embarquer nous essayons de prendre des nouvelles de Slava, savoir si il a bien embarqué pour son vol direction La Havane, car Éric qui a payé son ticket via sa carte bleue s’est vu retourner l’argent du vol et il est sans nouvelles de lui. Lire la suite

J+264-267 / Les caféiers au pied du volcan

La destination finale de notre bus est San José au Costa Rica, nous avons donc demandé au chauffeur de nous déposer en chemin, à l’embranchement de la route de Boquete. Pas de problème. Vers 5h du matin nous sommes réveillés par le collègue du chauffeur qui nous annonce qu’ils ont oublié de nous déposer. Génial. Ils nous débarquent sur le bord de la route en nous disant de traverser et d’attendre un bus. Nous nous demandons si nous ne sommes pas déjà à la frontière avec le Costa Rica parce qu’il y a ce qui semble être un poste frontière. Lire la suite

J+217-224 / Incroyables colombiens Episode I

Nous voici avec Rafael, spécialiste du café en Colombie, pays du café 100% Arabica. Nous sommes donc à la meilleure place dans le cadre de notre tour du monde du café. Nous montons à bord du 4×4, le même que celui du père de Laetitia, un autre très bon signe pour ceux qui aiment en voir partout où il est possible d´en voir, je crois que je fais partie de ceux-là, surtout quand les augures sont bonnes !!! Nous sommes contents de nous revoir et Rafael est ravi de nous accueillir dans son pays.

Nous arrivons dans la résidence de Rafael, nous nous présentons au portail, le gardien nous ouvre. On sent que le pays n´est pas sûr. La résidence se compose d´un ensemble de petits immeubles assez modernes. Ana-Lucia -la femme de Rafael- est là et elle aussi est ravie de nous revoir.

J+176-179 / 5000 marches pour la cité des nuages

Quand on évoque Cusco on pense bien sûr au Machu Pichu et il était inenvisageable que nous n´y allions pas. Nous n´avons pas eu les moyens de nous offrir le fameux Inca Trail qui relie le Machu Pichu à pied en 4 jours en passant par d´anciens chemins incas, franchissant des cols à 4000 m d´altitude mais nous avons trouvé un autre trek de 4 jours et 3 nuits à un tarif raisonnable (tout est compris, les déplacements, l´hébergement, les repas et surtout l´entrée du Machu Pichu qui n´est pas donnée) et dont le parcours nous intéresse. Après avoir consulté plusieurs agences – toutes ne sont pas sérieuses – nous concluons avec l´une d´elle, départ prévu le lendemain 7 h. Au programme, 60 Km à vélo – heureusement c´est de la descente -, deux jours de marche et enfin une journée au Machu Pichu. Lire la suite

J+153-158 / Coroico et pas cocorico

Arrivée sur La Paz après plusieurs heures de bus sur l´Altiplano Andin. La cité se découvre à nous telle une dame mystérieuse, le soleil perçant doucement son voile de nuages, laissant entrevoir ses charmes urbains dans cette lumière matinale. Nous abordons la capitale bolivienne par le haut nous y descendons petit à petit, perçant la couche nuageuse pour arriver dans ses voiles de pollutions urbaines, de la tranquillité de l´Altiplano, nous arrivons dans la fureur de La Paz. Le temps de descendre du bus, de prendre un taxi et nous sommes sur un autre versant de la ville pour prendre un mini-bus Lire la suite

J+131-135 / Sur la piste du café brésilien

Même quand il est confortable, on ne dort jamais très bien dans un bus, surtout avec la clim à fond, et c’est donc un peu au radar que nous arrivons à Ouro Preto. Il est 6 heures du matin, il pleut et il fait froid. Allez, un petit café pour réchauffer et réveiller tout ça et nous partons à la recherche de notre hôtel. Nous en trouverons un sur les hauteurs de la Lire la suite

J+95-97 / Le Noël malgache (en tongs)

Pendant que nous prenons notre petit déjeuner devant le chalet, le Général et Mariette arrivent précédés de Jean-Baptiste. Ils ont eu notre message et viennent à notre rencontre. Ils doivent se rendre à 45 km de piste pour une visite et nous proposent de revenir nous chercher en fin de journée et de nous emmener à Ambohimisaf, le village où ils ont une petite maison. Ils nous demandent ce que nous avons prévu pour Noël, la réponse étant « absolument rien », ils nous invitent à passer les deux jours chez eux. Nous sommes ravis de passer Noël dans une famille et dans un village, loin des Noëls que nous connaissons. Lire la suite