et de six…

Le 19 mars nous avons fêté nos 6 mois de voyage, nous en sommes donc à la moitié de notre tour du monde. Ce jour là nous sommes à Huánuco, une petite ville au milieu du Pérou et nous décidons de célébrer ça en allant dîner dans le plus grand hôtel de la ville, le Grand Hôtel Huánuco. Le cadre semble idéal, nous arrivons dans la salle du restaurant, elle est vide, seul un grand écran télé anime l´endroit. Nous nous installons quand même, un serveur qui a dû passer toute sa carrière dans l´établissement nous amène la carte. Elle propose des plats locaux mais vu les prix on se dit que ça va être autre chose que ce que nous trouvons dans les restaurants populaires où nous allons d´habitude. En entrée nous choisissons des asperges au jambon et comme plat, de la viande. Nous commandons une petite bouteille de vin chilien pour accompagner tout ça. Le serveur fait les choses bien, ouvre la bouteille, l´habille d´une serviette blanche et fait goûter le vin à Stan, ce n´est pas de la piquette mais pas loin mais vu le peu de stock de bouteilles dont ils disposent on laisse tomber les réclamations. Arrivent les entrées et là on reste sans voix. Même à la cantine on fait mieux niveau présentation : des asperges -qui semblent sortir d´une boîte de conserve- sont roulées dans une tranche de jambon bien rose accommodé d´une flaque de mayonnaise gîsant à côté de cette magnifique composition. On en rigole, un peu jaune vu le prix des plats -rien que pour l´entrée c´est plus que ce nous payons pour deux dans un resto populaire- Nous mangeons plus que dégustons ces sublimes entrées. Quand les plats arrivent on attrape carrément un fou rire tellement ce n´est pas ce à quoi nous nous attendions. Pour arrêter le carnage nous ne prendrons pas de dessert, nous réglons l´addition qui se montera à exactement notre budget quotidien et rentrons à l´hôtel un peu dépités.
A Tarapoto deux jours plus tard nous recélébrerons ces six premiers mois dans un resto digne de ce nom devant un vrai dîner et pour une addition bien moins salée. Non mais…

Laetitia et Stan

Publicités

3 réflexions au sujet de « et de six… »

  1. Anonyme

    exactement ce qui nous arrive les rares fois où on va au resto à Dublin. Pour l’instant le seul resto qui a trouvé grâce à nos yeux est… japonais!Bisous frisquets,stéph, dinh et leslie

    J'aime

    Répondre
  2. Anonyme

    une fois de plus vous me rajeunissez de quelques années ou décennies;Igaçu,où,j’ai passé 3 jours côté argentin et une matinée côté brésilien, et surtout 3 semaines au Pérou avant Equateur et Colombie;c’est toujours un grand plaisir de vous lire !pas grand chose de neuf dans le 11ème,si un nouveau maire PS élu au 1er tour.Pierre

    J'aime

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s