J+141-145 / Encore de l´eau…

Quand nous arrivons à Foz do Iguaçu, la chaleur nous surprend, nous sommes au beau milieu de la forêt tropicale et ça nous change de la fraîcheur des jours précédents. Les chutes, qui font partie des trois plus importantes du monde et qui sont classées au Patrimoine mondial de l´Unesco, sont situées de chaque côté de la frontière Brésil-Argentine, la plus grosse partie du parc national étant du côté argentin. Mais les chutes attendrons demain et nous commencerons par le côté brésilien. En attendant nous visitons la ville qui n´a rien de vraiment attrayant, nous y remarquons une importante communauté musulmane et beaucoup de touristes. Nous aurons l´occasion de tester une Churrascaria, spécialité du sud du pays, c´est un restaurant où l´on sert de la viande grillée – radizio – à volonté. Nous qui sommes des amateurs de viande, c´est l´endroit parfait. La viande est grillée au barbecue et un serveur présente d´énormes morceaux sur des piques et les découpe directement dans l´assiette. Les brésiliens sont les rois du « à volonté, à pas cher », surtout pour les restos. Le lendemain soir nous tombons sur une pizzeria à volonté et là c´est carrément l´orgie, pas pour nous qui avons nos estomacs rétrécis mais les locaux s´en donnent à coeur joie. Des serveurs passent toutes les 10 secondes avec une pizza et en propose des portions à toutes les saveurs. Certains disent oui à chaque fois et se retrouvent vite avec une assiette qui déborde mais ça ne leur fait pas peur et nous en avons vu qui rajoutaient même ketchup et mayonnaise sur chaque part ! Ces pizzas sont accompagnées de morceaux de poulets et de chips bien grasses, bref que du light. Nous avions été surpris par les tailles rondouillettes des brésiliens, mais avec un tel régime rien d´étonnant…

Le lendemain c´est parti pour les chutes. Il fait beau, nous partons léger et arrivons rapidement à l´entrée du parc. Là tout est bien organisé pour les touristes, boutiques de souvenirs, bus pour les emmener jusqu´aux chutes et pas moyen d´y échapper… Nous nous retrouvons donc sur un sentier bien balisé qui mène aux chutes, le bus nous a déposé juste devant un hôtel rose bonbon qui fait vraiment tache au milieu du parc naturel, du gâchis. Les brésiliens disent que si la plus grande partie se situe en Argentine, c’est du Brésil qu’on les voit le mieux…

Effectivement c´est impressionnant, nous sommes encore loin mais nous les entendons déjà. Par contre il se met à pleuvoir et nous n´avons qu´un petit parapluie pour nous protéger. L´averse durera trois bonnes heures, tout le temps que durera la visite. Les gens sont presque tous équipés de capes de pluie jaunes et c´est assez rigolo de voir toutes ces silhouettes identiques déambuler sur le parcours. En plus des nombreux oiseaux, nous croiserons aussi sur le chemin des coatis, des petits mammifères qui ressemblent à des ratons laveurs et qui se baladent au milieu des touristes. La pluie ne gâchera en rien le spectacle qu´offrent les chutes et c´est trempés mais ravis que nous retournons à Foz do Iguaçu en attendant le lendemain pour voir la partie argentine, parait-il encore plus impressionnante. A l´hôtel nous rencontrons deux irlandais et un couple de français qui vivent en Guyane avec qui nous passerons la soirée à jouer au poker, pour le plus grand plaisir de Stan, des parties à 1 real. Si peu qu´un des irlandais jouait tous les coups, ce qui avait le don d´agacer Stan mais de permettre à Denis de gagner des mains incroyables, notamment avec un 7 et 3 dépareillés, suivi malgré l´attaque de Stan à 4 fois la grosse blinde avec sa paire de 8 servie. Denis toucha son full house sur le flop au plus grand désespoir de Stan.

Le lendemain, nous passons du Brésil en Argentine pour rejoindre l´autre partie du Parc National. Il dispose de nombreuses ballades et de passerelles qui permettent d´être au coeur des chutes et de les voir de différents endroits. Le point le plus impressionnant est la  » Garganta del Diablo » (gorge du diable), point de rencontre de six chutes différentes (dont les plus importantes) qui provoquent bouillonnements et vapeur d’eau et avec un débit pouvant atteindre jusqu’à 12000 mètres cubes par seconde, ça décoiffe ! C´est assez difficile à décrire et les photos vous donnerons une meilleure idée du spectacle. La forêt dans laquelle se trouve le parc est luxuriante, avec toute cette eau rien d´étonnant, mais malheureusement elle a été tellement exploitée qu´il ne reste presque plus rien, elle s´étendait jadis bien au nord et à l´est jusqu´à l´Atlantique. Depuis 1930 elle a été détruite à plus de 80 %, surtout sur la partie brésilienne, les argentins s´efforcent de la préserver. Stan est persuadé que des modes de consommation « à volonté » comme on en trouve au Brésil contribuent grandement à cette destruction.

 Notre premier séjour brésilien se termine sur ces magnifiques chutes, bien plus imposantes que celles du Nil que nous avions vues en Ethiopie. Après le Pérou nous avons prévu de revenir au Brésil dans la partie Amazonienne cette fois, pour rejoindre Manaus par le fleuve. Nous n´aurons vu qu´une petite partie de cet immense pays, le plus vaste d´Amérique latine qui couvre la moitié du territoire d´Amérique du sud mais nous avons été séduits par tous les endroits que nous avons visités et par la gentillesse des brésiliens. Par contre, ce n´est pas ici que nous avons fait des économies, nous avons explosé le budget qui en avait déjà pris un coup en Tanzanie et à Madagascar. Pas grave, nous avons bien profité, nous avons toujours le moral, la pêche et la santé et c´est avec tout ça que nous abordons la Bolivie, un pays bien différent.

Laetitia et Stan

Publicités

2 réflexions au sujet de « J+141-145 / Encore de l´eau… »

  1. Anonyme

    Eh ben… il etait temps d’avoir de vos nouvelles, ce n’est pas que je m’inquiétais pour vous mais je m’inquiétais de la quantité de chose qu’il faudra lire pour rattraper tout ce retard!!Pour éviter aux Irlandais de jouer sur tous les coups au pocker, augmenter la mise, ça dissuade!!BisousMat

    J'aime

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s