J-23

Un tour du monde ça se prépare de deux façons, soit à l’arrache si on a gagné au loto, soit au long court. Nous avons choisit le long court. Presque trois ans d’économie, chaque 8 du mois nous mettions une somme égale et équitable. Au début c’est le plus facile, il y a juste de l’argent à mettre dans une boîte. Quand la somme commence à être conséquente, pour éviter les mauvaises surprises d’un cambriolage inopiné, une solution : ton ami le banquier. Étant donné que le banquier n’est pas forcément ton ami, nous avons pris soin de le choisir. Après un tour du panel des organismes qui servent le grand capital, nous avons choisit le plus altruiste. Le Crédit Coopératif. Pourquoi ? Tout simplement car elle sert des projets de développement pour les plus démunis, en France et à l’étranger ; à nous de choisir qui nous voulons aider en choisissant l’un des organismes qu’elle soutient. Maintenant que notre argent est bien au chaud chez ce gros cochon de banquier, que nous ne sommes plus qu’à quelques semaines du décollage, que Laetitia à organisé son départ auprès de son employeur sous la forme d’un congé sans solde et que je me suis procuré l’autorisation auprès de moi-même l’approbation de pouvoir ne surtout pas travailler pendant au moins 12 mois, il nous reste une chose absolument essentielle dont nous devons nous occuper : notre billet d’avion. Et c’est là que la puissance de l’organisation féminine intervient, car rendons à Césarine ce qui appartient à Césarine, Laetitia s’en est occupé et elle a trouvé une agence de voyage sympathique du Sud-Ouest qui allait réussir à nous éditer notre billet. Nous l’avons trouvée grâce à l’association Aventurier du Bout du Monde (ABM) qui s’occupe de mettre en relation différents voyageurs au long court afin qu’ils puissent partager leurs expériences, et c’est absolument essentiel dans le cadre de ce genre de voyage.

Ça y est la date est fixée. Départ le 19 septembre direction Sanaa au Yémen. Mais avant de prendre sa musette et de partir il y a encore deux trois choses à réaliser. Acheter du matériel pour voyager, se faire vacciner, se procurer un permis international, se renseigner sur l’obtention des visas. Pour cela comme pour les billets il faut connaître son parcours et tant soit peu le moment ou nous traverserons les pays ; car les saisons sont un facteur clé pour certaines destinations, se trouver en pleine mousson sans bottes, ni k-way peut vite se transformer en un cauchemar digne des meilleurs séries B bollywoodiennes.

Nous sommes aujourd’hui à quelques semaines du départ, nous avons presque tous nos vaccins, presque acheté tout notre matériel, presque nos billets d’avions, j’ai presque réalisé notre blog…bref nous sommes presque bientôt parti. Mais avant le grand départ des petites vacances s’imposent, Laetitia dans sa famille et moi dans la mienne avant de retrouver sur les chemins du monde 24h sur 24, et 7j sur 7, ensemble pendant plus de 365 jours.

Une dernière chose à prévoir avant de partir loin et pour longtemps c’est d’organiser une bonne petit fête avec tous ses ami(e)s histoire de se prendre une bonne cuite, car c’est le dernier souvenir qu’il nous restera de France et c’est important qu’il soit bon et intense.

Laetitia et Stan

Publicités

4 réflexions au sujet de « J-23 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s